15 mars 2006

Le Roi Lear

Mise en scène de André Engel, traduction de Jean-Michel Desprats, avec Michel Piccoli, Gérard Desarthe aux Ateliers Berthier (du 19 jan 06 au 25 mars 06). Bravo à André Diot pour ses lumières et à Chantal de La Coste Messelière pour ses costumes. Le metteur en scène a Piccoli, sous la neige, aux ateliers Berthier, quelle chance ! Et pourtant sa pièce est illisible, il n'y a aucune action ou plutôt les personnages n'ont aucune motivation dans leur action, leurs gestes ne sont pas nourris, leurs déplacements sont souvent... [Lire la suite]
Posté par Lolipopart à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2006

Liquid Architecture

Dans mon tout premier article je parlais de Liquid Architecture (découvert au palais de Tokyo). Eh bien j'ai été exaucée. « Révolution is over » est dans les bacs ! Liquid Architecture c'est Audrey 27 ans et Jérôme 47 ans, inspirés de New wave et d'électro. Mes préférences «Révolution is over » et « No time » : "Let me take you inside mylself, Come with me for a magic travel, Remember when you were a kid, Those wonderful tales about, Magic Kingdom, princes and princess, They were actually dreadful, Actually dreadful, Once... [Lire la suite]
Posté par Lolipopart à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mars 2006

Pedro Juan Gutiérrez

« Animal tropical » est la continuité de ses chroniques sur Cuba. L'animal tropical est celui qui explore l'amour, le sexe (entre sa métisse cubaine et sa suédoise) et l'angoisse . L'animal tropical décrit avec exagération tous les mauvais côtés de Cuba: les Cubains sont des voleurs, les Cubaines sont presque toutes des prostituées,et tous sont corrompus. Ca sent l'anti Castriste à plein nez. Mais derrière cela transpire un véritable amour, comme si l'auteur, en essayant de ne montrer que les mauvais côté de Cuba, ne pouvait... [Lire la suite]
Posté par Lolipopart à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mars 2006

Erwin Olaf

Les scènes créées par Erwin Olaf, avec des visages figés et une simplicité énigmatique, montrent  les turpitudes de la vie quotidienne. À la galerie Magda Danysz, un film de l'artiste "Rain" dépeind un repas de famille, une famille bourgeoise des années 50.La bonne est moulée, malgré ses 100 kilos, dans un tablier blanc, elle apporte une énorme d'inde.L'image est cruelle. Personne ne se parle, tout le monde se jauge. L'ennui est traduit chez les hommes par une action physique minimaliste, l'un tapote du doigt sur la... [Lire la suite]
Posté par Lolipopart à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2006

Ray Caesar

J'ai découvert, à la galerie Magda Danysz, un artiste surréaliste du nom de Ray Caesar. Il crée des modèles en trois dimensions, mélange le numérique à la peinture. Il en ressort un mélange très pop et onirique. Lorsqu'on approche on pourrait croire à des toiles pour des chambres de petite fille. Et finalement le monde de l'artiste est plus cauchemardesque que féerique. Ses oeuvres les plus abjectes sont bien souvent les plus fascinantes. Clara.                    ... [Lire la suite]
Posté par Lolipopart à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2006

Almodovar

"Almodovar: exhibition !" à la cinémathèque du 5 avril aux 31 juillet 2006.  A l'exception de David Lynch, je ne crois pas qu'il y ait metteur en scène sachant mettre tant en valeur ses actrices ! Clara.
Posté par Lolipopart à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2006

Mémoires d'une Geisha

Je crois avoir bien compris ce qu'était une geisha : l'art d'être somptueuse et de divertir. La  musique, la danse, la finesse du langage, l'esprit, la beauté, sont les qualités requises. Les geishas sont des oeuvres d'art inaccessibles, qui avec l'air de rien, promettent tout sans rien donner. On peut facilement s'identifier : moi geisha, fière, frôlée par les fleurs d'un cerisier dans un magnifique jardin japonais, habillée d'un noble kimono aux couleurs éclatantes. Et pourtant la passion n'a aucune place... [Lire la suite]
Posté par Lolipopart à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2006

A travers Madonna

Je me rappelle qu’à six ans je dansais, seule dans ma chambre, sur « la Isla.bonita ». Plus tard, toujours petite, j'écoutais en boucle avec mon cousin « Shoo bee doo » ou « Angel ». Je fis la connaissance, à travers les magasines, du séduisant époux de la miss: le futur talentueux et irrésistible Sean Penn. Ensuite en sortant de l'école, il y avait dans mon walkman « Who’s that girl » et j’allais à mon cour de danse où ma choré préférée était faite sur « Keep it together »du Like a prayer qui me fit aimé Prince. Je déprimais dans... [Lire la suite]
Posté par Lolipopart à 22:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 février 2006

Pour mieux vivre

Une oeuvre porte l'histoire, l'éducation, la classe sociale, etc... de son créateur. À travers l'art, nous découvrons des cultures différentes,des imaginaires multiples et  perpétuellement renouvelables, des envies et angoisses d'hommes et de femmes. Il peut nous réunir ou nous opposer mais toujours avec le but de communiquer et de tolérer.De plus la contemplation esthétique nous aiguise et nous apporte une certaine rigueur dans la définition de nos plaisirs.Clara
Posté par Lolipopart à 19:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2006

Utilité et design

Comment fait-on, d'un objet utile, une oeuvre d'art et comment l'imagination de l'homme peut-elle être aussi infinie........
Posté par Lolipopart à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]