13 mars 2006

Erwin Olaf

Les scènes créées par Erwin Olaf, avec des visages figés et une simplicité énigmatique, montrenthope11w  les turpitudes de la vie quotidienne. À la galerie Magda Danysz, un film de l'artiste "Rain" dépeind un repas de famille, une famille bourgeoise des années 50.La bonne est moulée, malgré ses 100 kilos, dans un tablier blanc, elle apporte une énorme d'inde.L'image est cruelle. Personne ne se parle, tout le monde se jauge. L'ennui est traduit chez les hommes par une action physique minimaliste, l'un tapote du doigt sur la table, l'autre tripote ses boutons de manchettes. Les femmes sont stoïques et parfaitement immobiles, des vrais mannequins de vitrine. Tous les plans sur la fourchette sont intrigants, on attend le coup fatidique qui viendra bouleverser tout ce calme. J'ai beaucoup pensé à un certain tournage : "Bananée 2000" de Dominique Thiéry, version années 50 !

Clara.

Posté par Lolipopart à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Erwin Olaf

Nouveau commentaire