10 juin 2010

When you're strange

Documentaire de Tom Dicillo. when_you_re_strange_movie_image_the_doors_jim_morrison
Dicillo revient sur les fondements même du groupe. La rencontre à la fac de ciné de l'ucla, les influences jazz de John Densmore, flamencos de Robby Krieger et classiques de Ray Manzarek. Puis leur succès maintenant mythique mais éphémère (54 mois), jusqu'à la mort de Jim Morrisson, le tout sur fond historique.
L'intéret principal de ce documentaire est l'esprit de Morrisson qui flotte sans arret dans la forme, dans l'image et la nostalgie qui transparait dans la réalisation de Dicillo.
Déjà par l'importance du cinéma dans la culture du groupe. Sur toute la longueur du documentaire, des extraits du film réalisé par Morrisson à l'Ucla ponctus des images d'archives. Les images de son film sont ultra modernes, Jim en est l'acteur principal. Ce mélange d'images réinvente la présence du chanteur qui devient témoin de sa propre histoire.
L'ambiance contracditoire entre les ultra conservateurs et les hippies est mis en valeur. La ségrégation ainsi que de la guerre du vietnam créèrent dans les milieux artitiques, des années bénnies mais souvent tragiques. Comme l'avait tannoncé Morrisson il serait le "troisième" après la mort d'Hendrix et Joplin...
Puis il y a la poésie dans la narration de Johnny Depp.
Tout est là pour rendre hommage à la personnalité ultra sensible et receptive de Jim. A son nihilisme qui en pulvérisant l'ordre, nous a permis de nous engouffrer dans un nouveau monde.

                                                                                                                                     Clara

Posté par Lolipopart à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur When you're strange

Nouveau commentaire