12 août 2010

The Killer Inside Me

De Michael Winterbottom et d'après le roman "Le démon dans la peau" de Jim Thomson.killer_inside
Inspiré des films noirs des années 50, "the killer inside me "raconte la folie meurtrière d'un shérif habitant un patelin americain....
Les meurtres sont ultra violents.
Une voix off  rend la psychologie du personnage omni présente . Elle nous inflige la pensée du tueur et trace en même temps un certain chemin vers un début de compréhension. C'est ce qui fait toute la réussite du film. Nous adhérons tour à tour que nous révoquons, que nous condamnons... Tout comme les personnages gravitant autour de Lou Ford.
Les femmes sont éprises, les hommes le haïssent mais se contentent d'oublier vite cette possibilité que le serial killer est parmi eux.... Font ils secrètement un transfert ? Y a t-il un assassin dans chacun d'entre eux ?
Lou, se rattachant à un souvenir d'enfance lié à la sexualité de sa mère, ne peut plus accepter la soumission de la femme et la flagellation comme un jeu et un plaisir sexuel de partage consentent et contrôlé. Il tue l'image féminine à chaque fois qu'il l'adore, il ne peut plus se laisser aller sans se faire happer par cet instinct meurtrier horrible, insoutenable à l'image. L'image qui est sophistiquée et parfaitement soignée. Casey Affleck est parfait, sa voix nasillarde parfois démoniaque et insupportable. Jessica Alba d'une sensualité fragile. Vraiment très belle. Il est trop rare de voir  des films si politiquement incorrect. "The killer inside me"est très fort, très dérangeant.                                                Clara.

Posté par Lolipopart à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur The Killer Inside Me

Nouveau commentaire