25 janvier 2006

Rattrapage sur le début de saison

Ce que j'ai trouvé interessant:

VIOL. Adaptation de Botho Strauss, mise en scène de Luc Bondy au théâtre de l'Europe, oct-nov 05.violw

Voilà ce que Botho Strauss a voulu dire: aujourd'hui la force des images est entrée dans nos habitudes. La violence et l'obscénité de la haine inspirent ou de la vénération, ou pire, du désintérêt. Ainsi puisque nous sommes capables de tout voir, Luc Bondy a voulu aller au plus loin de l'horreur dans sa mise en scène. La pièce de Shakespeare "Titus" était un outil  parfait pour cela. Sauf que moi, je n'ai rien vu !! "Titus" monté au théâtre de Gennevilliers en 2004, ou encore le film interprété par Anthony Hopkins, étaient plus à même de prouver l'exactitude de l'idée de Botho Strauss.

Moi qui adore le personnage de Tamora, il se trouve que ce jour là, Christine Boisson avait une extinction de voix. Desarthe était la caricature de Titus.... Mention spéciale à Dörte Lyssewski ! Je me suis toujours demandéé comment aborder Lavinia avec ses bras et sa langue coupés !!! Par ailleurs Marina Foïs, dans l'ombre de Lavinia, était fabuleuse !

Richard 3. Mise en scène de Philippe Calvario au théâtre des Amandiers,sept-oct 05.

Déception !!! Faire un Richard idiot, lâche, fourbe et sans le moindre sentiment pour Lady Anne est absurde. A aucun moment Lady Anne n'a de raison d'être fascinée par Richard. Penser que ses "handicaps physiques" ainsi que le rejet de sa mère n'aient pas de conséquences sur la personnalité de Richard, lui enlève toute profondeur. Torreton n'était pas mauvais; mais Richard dénaturé à ce point, la pièce admirable de "William" n'était plus crédible. Quel gâchis !!! Le seul truc sympa : le sol mobile forçait les comédiens à prendre des risques uniquement en marchant ....

Le feu sous les cendres de Picasso à Basquiat, au musée Mayol, oct 05-fév 06.

On se rend bien compte de l'influence de l'art premier sur Picasso et Basquiat. Cependant, le choix des oeuvres n'avait pas trop d'éclat. La force de Basquiat n'était pas mise en valeur.

Clara.

Posté par Lolipopart à 15:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Rattrapage sur le début de saison

    Chère Melle Clara,

    Moi aussi, je suis allé voir l'expo sur Basquiat/Picasso, mélange de couleurs et de formes propices à attiser le feu de la création... Même si je trouve que le rapport entre Basquiat qui semble être parti pisser (ou faire autre chose) avant de finir ses toiles et Picasso dont les facettes multiformes de ces tableaux nous font les redécouvrir sans cesse, ne semble pas évident... Le parallèle entre les deux artistes m'a semblé un peu flatteur pour Poulet Basquiat (ahahah) Sinon, une phrase me hante depuis cette expo : elle était en préambule, signée de Mark Rothko, un peintre américain : "Sous les cendres, tu trouveras le feu." J'adore !
    Mes hommages, Melle Clara
    Firmin
    Le 06/02/2006 à 17:52

    Posté par Firmin Placenta, 30 avril 2006 à 13:56 | | Répondre
  • Méfiez Firmin, j'adore Basquiat.... et là vous outre passez les limites (même si je n'en ais aucunes !), Dolores Minouchette va devoir vous fesser....
    MlleClara.
    Le 06/02/2006 à 19:24

    Posté par Clara, 30 avril 2006 à 13:58 | | Répondre
  • Chère Melle Clara,

    Dites à Dolorés Minouchette que je l'attends de fesse ferme !!!
    Mes hommages,
    Firmin Placenta
    Le 07/02/2006 à 14:08

    Posté par Firmin Placenta, 30 avril 2006 à 13:59 | | Répondre
Nouveau commentaire