13 avril 2008

Le jour des meurtres dans l'histoire d'Hamlet

de Koltès mise en scène de Thierry de Peretti au théâtre de la Bastille.koltes_peretti

Je ne vais pas redire à quel point il est fascinant de voir et revoir Hamlet.Passons...
Peretti fait une mise en scène ultra directe. Tout y est droit, dans la  parole, dans l'adresse, dans la situation. Tout y est simple et sans digression. Quelques symboles apparaissent de ci delà, un miroir, un crâne, un gouffre, un tapis de prière, une voix, hommage à Laura Palmer avec le sac transparent.........la pièce avance sans précipitation mais sans détour. Les comédiens jouent leur texte dans une seule idée, il n'y a pas de doute. C'est limpide mais peut être est-ce là, cette absence de complexité shakespearienne, qui fait défaut. Un manque d'énergie y participe également. Car si l'adaptation de Koltès ramène les faits et gestes des personnages à l'environnement familial, elle n'enlève pas pour autant la zone borderline dans laquelle évolue ces personnages. J'aurai préféré les voir chacun, beaucoup plus, avec leur propre démon. J'aurai préféré les voir entrer pleinement dans la situation guidé par leur instinct machiavélique propre.
J'avais lu des critiques pas très élogieuses sur Peretti acteur. Faux, il incarne Claudius avec une décontraction  juste, son rapport de mari ou de  petit garçon avec Gertrude en fait le personnage le plus humain, le plus concret de la pièce. Les deux femmes Lisa Martino et Annabelle Hettmann ont un jeu très épuré, elles sont sans aucun doute Gertrude et  Ophélie même si je ne suis pas en accord avec cette interprétation de femmes trop influençables.... Dommage que l'investissement corporel ainsi que la puissance vocale de Pascal Tagnati (Hamlet) ne soient pas assez assumés.
Clara.

Posté par Lolipopart à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le jour des meurtres dans l'histoire d'Hamlet

Nouveau commentaire